ProJURALPE

Accueil  Nouvelles  Téléchargements  Liens  FAQ  Forum
Nouvelles

PTC tient bon la barre - par webmaster le 19/05/2009 : 08:03

L’Américain PTC a réalisé un chiffre d’affaires pour son deuxième trimestre fiscal, achevé le 4 avril 2009, de 225,3 millions de dollars (228,3 millions à taux de change constant). Celui-ci est conforme aux  prévisions du groupe, dans un contexte de morosité économique mondial et malgré les évolutions défavorables de la parité euro/dollar.  A taux de change constant et sur une base non-PCGR (non conforme aux principes comptables généralement reconnus), son chiffre d’affaires est en baisse de 10 %, par rapport au second trimestre 2008.  Le CA licences a quant à lui reculé de 44 % (à taux de change constant) sur la même période. « Les revenus de licences continuent d'être les plus touchés face aux incertitudes macro-économiques actuelles.  Néanmoins, les chiffres soulignent la bonne santé des activités de maintenance et de services (qui représentent 80% de ses revenus) et la force du modèle économique PTC», annonce l’éditeur.
Pour le troisième trimestre, PTC anticipe un chiffre d’affaires de 220 à 230 millions de dollars. Il vise 940 millions de dollars pour l’exercice complet, accompagné d’une marge opérationnelle (non-PCGR) de 13 à 14 %.

Source: http://cad-magazine.com/


PTC renforce son engagement dans l'éducation - par webmaster le 30/04/2009 : 14:55

Le contrat signé avec le Ministère fédéral autrichien de l'éducation [...] garantit aux élèves des établissements secondaires techniques l'accès à Pro/ENGINEER et à Mathcad

Paris, le 24 avril 2009

PTC, the Product Development Company, annonce la reconduction pour cinq ans de son contrat avec le Ministère fédéral autrichien de l'éducation, des arts et de la culture (BMUKK), portant sur la fourniture de licences d'utilisation de sa solution CAO/FAO/IAO Pro/ENGINEER, ainsi que de Mathcad, sa solution de calcul d'ingénierie et de documentation, aux écoles secondaires de formation aux professions techniques. En investissant dans des solutions logicielles qui font office de standard international dans le secteur de la fabrication, le ministère contribue à encourager un modèle de formation novateur dans les écoles secondaires techniques, ouvertement axé sur la pratique.

Sous la devise « une éducation d'avenir », les établissements secondaires techniques autrichiens mettent en pratique un concept éducatif associant une formation technique professionnelle solide et un enseignement général complet. Dans cette optique, la compétence centrale des écoles secondaires techniques réside dans le développement d'une offre de formation novatrice, couvrant l'ensemble des domaines techniques. Cette offre se distingue notamment par sa capacité unique à combiner apprentissages théoriques et pratiques. La confrontation précoce des élèves avec les logiciels et les technologies qu'ils côtoieront dans leur future vie professionnelle constitue une dimension importante de ce concept éducatif. Par sa récente reconduction pour une période de cinq ans des contrats de licence d'utilisation de la solution CAO/FAO/IAO Pro/ENGINEER, ainsi que de Mathcad, la solution de calcul d'ingénierie et de documentation, le Ministère fédéral de l'éducation, des arts et de la culture perpétue une longue tradition de coopération avec PTC, initiée à la fin des années 1990.

La suite sur http://www.cao.fr/


Fin du redressement judiciaire pour Arès - par webmaster le 07/04/2009 : 08:07

Edition du 01/04/2009 - par Pascal Boiron

Arès est sorti du redressement judiciaire deux jours avant la fin de l'exercice fiscal le plus mouvementé de son existence. Cette issue a notamment été trouvée grâce à une réduction de la dette proche de 75% et donne de l'air au groupe et à ses 1 100 salariés. Arès doit maintenant démontrer qu'il peut développer une activité profitable et convaincre de nouveaux partenaires financiers. Explications.
Le Tribunal de commerce d'Evry a donné son accord le 30 mars 2009 pour qu'Arès sorte du redressement judiciaire dans lequel elle l'avait placé le 21 juillet 2008.

« Je ne peux qu'être heureuse qu'Arès sorte de cette situation de redressement judiciaire, qui handicapait notamment nos chances de succès dans le cadre des appels d'offres du secteur public », insiste Nina Chibchib, déléguée syndicale centrale CFDT chez Arès. De son côté, Michel Berjamin, PDG d'Arès, déclare dans un communiqué de presse : « Nous sommes heureux d'avoir pu obtenir, après beaucoup d'efforts, un plan de continuation qui intègre, notamment, le maintien des emplois, point auquel nous étions particulièrement attachés, et une réduction significative de notre dette ».

Les difficultés rencontrées par Arès depuis le printemps 2008, marquées par des cessions d'actifs, le placement en redressement judiciaire et les tensions internes liées aux licenciements, débouche paradoxalement sur un rapprochement des points de vue entre la direction et les représentants syndicaux. « J'ai vu beaucoup trop de collègues partir de la société et j'estime que le plan de redressement a été très bien mené : je ne vais pas dire le contraire uniquement pour le plaisir de contredire la direction », explique Nina Chibchib. De fait, malgré la cession d'une bonne part de ses activités, Arès continue d'employer plus de 1 100 salariés (900 dans les services IT, 100 pour l'intégration et la maintenance logicielle autour des solutions Arcole et 100 sur les produits d'Autodesk ou de PTC).

La suite sur: http://www.lemondeinformatique.fr/


DébutPrécédent10 pages precédentes [ 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 ] 10 pages suivantesSuivantFin

up Haut up

Si vous avez trouvé une information erronée, aillez l'amabilité d'en informer le webmaster, ceci afin que ce site continue d'évoluer de manière agréable et sympatique.
Site créé avec GuppY v4.5.19 - © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL